top of page

Test munitions Match 308 win de chez Sologne.


La société Sologne nous a gracieusement envoyé des boîtes de cartouches .308 winchester de leur gamme Match pour que nous les testions.


Tout d’abord nous tenons à remercier Sologne de ce geste ainsi que de la confiance qu’ils ont tout de suite placé en nous.

Qui et qu'est-ce que la cartouche Sologne ?

Sologne est une entreprise Française qui, depuis plus de 20 ans, propose des munitions pour le plus grand plaisir des chasseurs, tireurs et forces de l’ordre. La régularité de leur chargement et leur politique qualité fait de Sologne l’un des leaders du domaine.

Un soin tout particulier est apporté à la sélection des composants constituant la cartouche (étui, amorce, poudre, projectile) mais également un contrôle dimensionnel et pondéral de leurs munitions.

Sologne produit plus d’une centaine de calibres différents conformes à la norme CIP.


Description du produit

Il s'agit d'une cartouche Match dédiée au tir longue distance et au tir de précision.


« Match » signifie que les munitions sont assemblées avec des exigences de qualité particulièrement rigoureuses, offrant ainsi des performances bien supérieures aux munitions dites « standard » et permettant des tirs d’une meilleure précision à des distances bien plus longues.


Le 308-win est reconnu mondialement pour ses capacités de tir à distance intermédiaire (0-800 m), mais tout tireur confirmé qui se respecte sait que les limites de ce calibre se trouvent bien au-delà de cette frontière.


Les projectiles utilisés par Sologne sont des balles Sierra Matchking 168gr HPBT, un projectile très réputé pour son utilisation dans le milieu du TLD d’une qualité exceptionnelle.

Les étuis en laiton utilisés sont de la manufacture Sologne.


Une autre caractéristique clé de la marque Sologne est que leurs munitions sont exceptionnellement bien emballées.


Une boîte de taille décente avec un insert en mousse qui retient soigneusement chaque cartouche individuellement.


Avec ce niveau de protection, vous pouvez être sûr que les munitions resteront intactes pendant tout leur transport.


Un dernier détail non négligeable de l'emballage est le sceau de sécurité qu'ils utilisent pour fermer l’emballage et qui prouve ainsi que les cartouches n’ont jamais quitté leur boîte entre la sortie d’usine et la chambre de votre carabine.


Les tests et résultats


Cette munition est destinée au tir de précision et au tir longue distance, nous avons donc testé ses capacités dans ces deux domaines.


Il est évident qu’un cadre est nécessaire pour pouvoir juger un produit. Nous définissons les limites de ce cadre selon une question simple : dans quel but ce produit a-t-il été créé ?


En effet il est complètement insensé de juger un poisson sur sa capacité à grimpé aux arbres. Une méconnaissance du matériel est probablement la meilleure source d’échec et de frustration dans toute entreprise.


Ici nous avons donc une cartouche manufacturée, de calibre intermédiaire dont on sait que la distance optimale d’emploi se situe entre 600 et 800m et dont un groupe de 5 impacts à 100 mètres doit tenir dans un cercle de 3cm de diamètre (1moa).


Bien, qu’en est-il ?


1er essai

Test de précision 100 mètres.


Nous avons commencé les tests par des groupes de 5 cartouches à 100 mètres pour avoir une idée de la précision que nous pouvions atteindre.


Pour tous nos tests, nous avons utilisé une Ruger RPR calibre .308 win avec un pas de 1/10’’ et un canon de 24’’ (61cm). Une bonne référence du type de carabines qu'on trouve couramment en France pour le TLD.


Les tirs ont été effectués par plusieurs tireurs confirmés afin d’obtenir une moyenne la plus représentative possible des résultats que donne la munition.

Le facteur de stabilité du projectile simulé en avance nous indique déjà un chiffre optimal pour le tir longue distance.

Comme nous pouvons le voir en utilisant une vitesse moyenne de 717 m/s, nous devrions avoir un projectile bien stable.


Les résultats à 100 mètres nous donnent une taille de groupe de 0.65 moa ou 9 mm, très acceptable pour des munitions de manufacture.


Test de vitess

En ce qui concerne la vitesse de départ enregistrée par le Labradar, nous observons des vitesses relativement régulières avec un écart maximale de 8 m/s et une déviation standard de seulement 2.8 m/s.

La moyenne relevée est de 717 m/s, ce qui est considérablement inférieur aux vitesses annoncées par Sologne qui sont de 815 m/s en moyenne.


Cette différence de vitesse nous permettra de bien comprendre les résultats à plus longue distance.


J'en ai discuté directement avec Sologne, et ils pensent que la différence de vitesse est due à l'utilisation d'une charge de poudre légèrement différente qui a été adaptée pour les projectiles GPA.


2ème essai

Tir Longue distance sur cibles métalliques


Nous avons placé des cibles métalliques de la marque MT-Target mesurant entre 10X10 et 40X40 cm à des distance variant entre 300 et 1000 mètres.


Cela nous permet d’évaluer la capacité de cette cartouche sur toute sa trajectoire, de supersonique vers subsonique et en traversant la zone transsonique.


Nous avons réalisé les tests sur deux terrains distincts offrant chacun des caractéristiques particulières (altitude, relief, inclinaison, orientation) et dans des conditions météos variables, toujours dans un souci de représentativité de nos résultats.


Un détail relevé par l’équipe est que le coefficient balistique n’est pas indiqué dans la boîte à l’instar d’autres données telles que la V0 et la trajectoire théorique.

Heureusement le coefficient balistique de l’ogive utilisé est facilement trouvable sur internet chez Sierra.

Voici que donne notre tableau balistique une fois replis avec les bonnes valeurs.



1) Tir de 200 à 400 mètres


Bien évidemment à de telles distances nous ne parlons pas encore de TLD, loin de là.

Toutefois nous avons constaté que la plupart des tireurs sportifs en France sont limités à ces distances restreintes, c’est pourquoi il reste intéressant de nous intéresser à cette plage d’emploi. Cette distance nous permet également de faire la vérification de notre tableau balistique.


Nous ne nous attarderons pas sur les résultats de cette phase puisqu’ils sont sans appel et sans surprise excellents.


A 200 et 300 mètres, même les gongs de 10 cm n’offrent aucune difficulté et jusqu’à 400 mètres les groupes en cible restent très propres.


Lors de cette phase de tir nous avons été joint par un camarade tireur novice dans la discipline et les munitions match dans une arme appropriée pour la pratique lui ont permis de réaliser de très beaux cartons. Peu habitué aux munitions de précision manufacturées il n’a pu que constater la différence dans ses résultats avec les Sologne Target et des munitions standard bon marché. Un régal pour lui donc.


Les valeurs du tableau balistique correspondaient parfaitement aux résultats observés jusqu’à 400 mètres et indique bien une vitesse de départ de 717 m/s.

Ceci démontre l’importance d’avoir des bonnes valeurs de départ pour préparer le tir.


1) Tir entre 400 et 800 mètres

Vu les résultats obtenus sur le palier précédent nous n’avions aucun doute quant à ce que nous pouvions encore demander à la cartouche. Et à cette distance on peut commencer à parler du TLD.


Les gongs de chez MT-Target utilisés pour nos tests mesurent entre 1 et 2 moa selon la distance á laquelle placée.


Le premier tir à 500 mètres à impactée un peut bas sur cible mais annonce un bon début pour nos tests, les autres sont très majoritairement en cible.


A 650 mètres le premier coup passe à côte et nous indique les décalages d’élévations par rapport au tableau balistique.

Ceci est complètement normal et nécessite simplement une modification sur la trajectoire dans nos calculs baltiques.


Une fois le nouveau tableau établi nous appliquons les corrections et continuons notre chemin vers les 700,750 et 800 mètres.

A ces distances, même histoire, la cartouche tiens la route et permet des impacts réguliers sur des gongs mesurant 30x30 et 40x40 cm (quand le tireur fait sa part, cela va de soi).


Les performances auxquelles nous assistons ici sont preuve d’une véritable qualité Match, clairement les cartouches volent de manière optimale jusqu’à 700-800 mètres.


On constate également encore un fois que la trajectoire balistique indique une vitesse de départ d’environ 717 m/s, conforme à nos mesures précédentes.


1) Tir au-delà de 800 mètres

C’est une fois passé les 800 mètres (frontière officielle du calibre) les choses se corsent.


Malgré des conditions extérieures idéales (vent zéro, température 20° C, absence de mirage et de reflets) atteindre une cible de 45x50cm de manière constante et répétée devient impossible. Les corrections ne suivent plus, la dispersion est complètement erratique et nous enregistrons le score peu glorieux de 1/15 impacts en cible.


Limite atteinte, fin des tests.


Nous soulignerons toutefois que les dimensions de la cible sont inférieures à 1 moa. Nous pourrons réitérer l’expérience avec une cible légèrement plus grande, les impacts relevés dans le sol autour du gong indiquent que le résultat passerait de 1/15 à environs 9/15. Mais inutile de se perdre en conjectures, nous savons ce que nous voulons savoir.


Nous avons voulu pousser le calibre hors de sa zone d’efficacité car c’est l’idée que nous partageons du tir au sein du groupe, la cartouche s’en sort avec une mention très honorable et nous sommes convaincus de sa qualité, l’appellation « Match » est méritée.

Le test à 1000m dépassant la zone d’emploi de la cartouche, son résultat n’est en rien représentatif d’un manque de qualité de la munition, loin de là.


Avec une vitesse initiale de 717m/s les limites sont vites posées, car ceci veut dire que la zone transsonique se trouve à peu près entre 500 et 600 mètres. La balle est donc déstabilisée environs 400 mètres avant l’objectif si celui-ci se trouve à 1000 mètres, ce qui rends sa trajectoire bien trop imprévisible pour être fiable.


Avis généraux


Avant de vous donner mes avis sur la munition elle-même je voudrais donner mon option sur la société cartouche Sologne.


Après avoir vu notre première vidéo sur YouTube, ils nous ont contactés et nous ont complimentés pour notre travail.


Ils ont été très réactifs et amicaux en ce qui concerne notre partenariat avec ces tests, et nous apprécions grandement qu'ils soient disposés à travailler avec nous et à nous envoyer une quantité considérable de munitions pour faire d'autres tests.


Ils nous ont également envoyé des brochures avec des informations concernant l’entreprise ainsi que les munitions, parfait pour savoir avec qui et quoi nous allions travailler.


L’ensemble de l’équipe JLS PRECISION tient à vous remercier encore et attends avec impatience de collaborer avec vous à nouveau.


Les munitions elles-mêmes :


Tout est dit, les cartouches permettent de tenir la minute d’angle jusqu’à 800 mètres sans problème, employées dans une arme adaptée au TLD elles délivrent des tirs précis et des résultats sans appel tant que l’on se contentent à cette distance d’emploi raisonnable.


Sologne a mis un vidéo en ligne sur YouTube dans lequel ils expliquent leur procédure de fabrication et exposent leurs installations. Je vous invite à le regarder car il est toujours très intéressant de voir comment une entreprise Française gère sa production et vos commandes.

Si nous pouvons humblement nous permettre deux conseils à l’attention de Sologne alors ils sont les suivants :


- Inclure le coefficient balistique des munitions dans les données constructeur de sorte à ce que les tireurs puissent facilement établir leurs tables de tir et ainsi s’épargner de nombreux coups hors cible et une compilation parfois fastidieuse des résultats à différentes distances. Après tout, cette gamme de munition est destinée au TLD et donc nécessite la connaissance de cette valeur.


- Revoir éventuellement les vitesses annoncées sur la boîte. En effet les mesures relevées au Labradar ainsi que les tables de tir établies sur Strelok Pro concordent et annoncent un 715 m/s de moyenne dans toutes les conditions face aux 815 m/s annoncés.


Disclaimer : Encore une fois nous ne prétendons pas détenir la vérité absolue, les résultats obtenus dépendent de notre matériel et des conditions du moment, elles sont donc susceptibles de varier pour chacun. Il en va de même pour les données constructeur, elles sont une aide précieuse pour établir une base de travail, elles ne devraient en aucun cas servir à calculer vos tables de tir personnelles.


*Pour ceux qui souhaitent voir les vidéos des résultats, nous publierons une vidéo YouTube dès que possible avec tous les tests effectués et notre avis.

587 vues0 commentaire
bottom of page